Salon du Livre : Comment s’est déroulée la dernière édition ?

L’édition 2015 du Salon du Livre s’est achevée le lundi 23 mars dernier. L’évènement était plutôt une réussite malgré une baisse des visiteurs, l’absence de Hachette Livre et la manifestation de certains écrivains.

Un évènement apprécié

Ce Salon du Livre 2015 qui s’est tenu à Paris n’a pas été aussi fréquenté comparé à l’édition de l’année dernière. Mais il s’agit quand même d’un évènement apprécié, explique Bertrand Morisset.

Les raisons de cette diminution de fréquentation sont, selon lui, les élections départementales empêchant les électeurs en province de se déplacer, la grève chez Radio France qui a supprimé une trentaine d’heures d’antennes dédiées au Salon, et les attentats de Charlie Hebdo.

Les auteurs brésiliens au rendez-vous

Convié pour la seconde fois dans ce Salon, le Brésil a dépêché plusieurs auteurs de talent qui ont éveillé la curiosité des lecteurs. L’interview donné par ces auteurs se portait sur la littérature brésilienne, peu connue en France, et concernait différents thèmes comme le Football, l’Amazonie…

Dans la librairie gérée par la Fnac, 12 000 livres écrits en langue française et portugaise étaient présentés. Jusqu’au jour de fermeture, la librairie a arrivé à écoulé plus de 8 000 exemplaires.

Les auteurs manifestent

Dans le salon, environ 200 écrivains se sont lancé dans une manifestation durant le samedi 21 mars. Le CPE avait incité à un rassemblement pour demander une révision des revenus des auteurs, qui actuellement fait partie des plus faibles dans la chaine éditoriale. Cette manifestation visait également à faire part des inquiétudes des auteurs concernant l’augmentation de TVA sur le continent européen ainsi que le piratage des livres.

Le boycotte de Hachette

Cette édition a été marquée par le boycotte de Hachette Livre. Ses dirigeants ont expliqué dans une lettre que l’absence du groupe était causée par les coûts importants des stands et les profits commerciaux très bas.

Cela étant, quelques écrivains du groupe comme Marc Lavoine se sont rendus au Salon pour donner des autographes ou donner une conférence.

Des débats qui attirent

Les débats font également la caractéristique du Salon du Livre. Le public, jeune ou âgé, était attiré par les différents sujets de discussion évoqués qui sont relativement techniques et professionnels. Toutes les places étaient occupées sur la ‘Scène des auteurs’. C’est sur celle-ci qu’ont débattu des auteurs réputés tels qu’Antonio Torres ou Jean d’Ormesson.

Laisser un commentaire