Le livre d’un SDF devient un véritable succès

Jean-Marie Roughol est un SDF de 47 ans. Récemment, il a écrit un livre intitulé ‘Je tape la manche’ où il raconte sa vie. Son ouvrage, devenu un succès, s’est déjà vendu à plus de 40 000 copies. Malgré cela, il est encore à la rue.

Le livre qui compte 176 pages est un ‘best-seller’ d’après ‘Calmann-Levy’, la maison d’édition qui l’a publié. Après la sortie de cet ouvrage, son auteur est passé par différentes chaines de télé et de radio. Pour la rédaction de ce livre, Jean-Marie a été soutenu par Jean-Louis Debré, le président du conseil constitutionnel qu’il a rencontré devant le Drugstore aux Champs-Élysées. Le projet aura duré 2 ans. Le SDF a rempli 3 cahiers, mais l’homme politique a retranscrit chaque page pour avoir un contenu de qualité. Au final, le livre s’est classé en 12e position des meilleures ventes au classement de l’Express.

Jean-Marie affirme qu’il n’aurait jamais pensé que son livre pouvait faire autant d’effets. Malgré succès de son ouvrage, il continue toujours à vagabonder. Portant un bonnet de père Noël, l’homme quémande pour trouver quotidiennement les 80 euros nécessaires à payer sa chambre et à acheter sa nourriture.

Il bénéficiera des droits d’auteur dans 10 mois. Il a demandé une petite avance qui lui a servi à acheter un Smartphone qu’il utilise pour communiquer avec ses fans sur Facebook.

 

Retrouvailles avec la famille

Il y a quelques jours, le SDF s’est fait inviter à déjeuner par un individu venant du Tennessee. Un Suisse est également venu pour lui donner du chocolat. D’autres personnes lui demandent de dédicacer leur livre et lui donnent de l’argent, des vêtements…

Jean-Marie Roughol a été sollicité par ‘Gala’ pour une interview. En passant dans le magazine, l’homme affirme qu’on a désormais une autre perception des gens à la rue. Il est aussi passé à la télé, ce qui lui a permis de retrouver un de ses frères qui a déjà des enfants. Selon lui, le fait d’être dans la rue conduit à se refermer sur soi-même à cause de la honte. Avec le soutien de plusieurs personnes, le SDF a entamé les procédures pour bénéficier du RSA, s’affilier à la Sécu, déposer une demande d’obtention d’un logement social…

Avec l’argent qu’il obtiendra du livre, Jean-Marie compte s’acheter un ordinateur pour écrire d’autres livres. Il souhaite également ouvrir une crêperie.

Laisser un commentaire